Rooney [Documentaire]

Dans différents entretiens donnés ce dimanche, avant la sortie du documentaire qu’Amazon lui a consacré, Wayne Rooney raconte qu’il buvait pendant sa carrière de joueur pour lutter contre la pression et le stress.

Il a décidé d’en parler pour mettre en garde l’opinion sur les dangers parfois sous-estimés de la célébrité. Et pour affronter ses démons du passé. Dans un documentaire qui lui est consacré sur la plateforme de vidéos à la demande Amazon Prime (« Rooney », disponible le 11 février), Wayne Rooney raconte avec une franchise désarmante à quel point il a eu du mal à gérer l’exposition subite et excessive qu’il a connue au début de sa carrière. Révélé à 16 ans avec Everton, propulsé star du foot anglais à 18 ans après un Euro 2004 brillant avec les Three Lions et transféré à Manchester United, il s’était mis à boire pour lutter contre la pression.

« C’était des beuveries »

« J’ai fait beaucoup d’erreurs quand j’étais jeune, certaines sont sorties dans la presse, d’autres non. Pour gérer ça, gérer tout ce qu’il y avait dans la presse, gérer ma relation avec le coach (Sir Alex Ferguson) à l’époque, gérer avec ma famille à l’époque, c’était très difficile. Dans mes premières années à Manchester United, probablement jusqu’à ce que j’aie mon premier fils Kai (en 2009), je m’isolais totalement. Je ne sortais jamais », se souvient-il dans un entretien donné au Mail on Sunday en marge de la sortie de son documentaire.

« Il y avait des fois où on avait quelques jours de repos et je m’enfermais pour juste boire et effacer tout ça de mon esprit. M’enfermer seul me faisait oublier certains des problèmes avec lesquels je me débattais. C’était des beuveries. C’était l’accumulation d’un peu tout, la pression de joueur pour ton pays, jouer pour Manchester United, la pression de certaines choses qui sortaient dans les journaux sur ma vie privée », énumère-t-il. C’est en travaillant sur ses angoisses qu’il s’en est sorti.

« J’étais constamment en colère et agressif. J’avais beaucoup de douleur en moi. Ça m’a pris du temps pour découvrir comment gérer ça. C’était une période très difficile J’ai compris que je devais m’asseoir et parler à quelqu’un. Ça a calmé les choses. J’ai parlé avec Coleen (sa femme), ses parents et les miens », explique-t-il auprès du Sunday Times. A 36 ans, après avoir remporté cinq championnats d’Angleterre et une Ligue des champions avec les Red Devils, Rooney a trouvé une nouvelle voie comme entraîneur de Derby County, qui se débat actuellement avec des problèmes financiers en Championship.

Il a récemment rejeté une approche de son club de cœur, Everton, qui a finalement choisi Frank Lampard pour tenter de relever la tête en Premier League. « Tout ce qui m’arrive à Derby me fait penser encore plus que je peux avoir une belle carrière comme entraîneur, dit-il dans le Mail on Sunday. Je me sens capable d’aller en Premier League maintenant. Je n’ai plus de craintes là-dessus. Je connais mes forces et, plus important encore, je connais mes faiblesses. »

RmcSport

2022